AMAEL Activités de Médiation Animale pour l'Eveil et le Lien
  AMAEL  Activités de Médiation Animale pour l'Eveil et le Lien

Les échos

Aux Trois Rivières (37)

"Ce fut un moment de partage et de convivialité. Installés en salle d'animation, les résidents ont nourri, brossé et caressé ces gentilles petites créatures aussi attendrissantes les unes que les autres !"

Plaquette AMAEL.pdf
Document Adobe Acrobat [27.7 MB]
Mémoire MA.pdf
Document Adobe Acrobat [3.8 MB]

Presse

Article NR du 08-09-2014.pdf
Document Adobe Acrobat [660.4 KB]
Article ILoveMyDog.pdf
Document Adobe Acrobat [2.2 MB]

Partenaires

Liens

Bienvenue chez AMAEL !

 

Nous sommes ravis de vous accueillir sur notre site. Nous vous proposons un grand choix de services adaptés à vos exigences. Nous sommes constamment présents pour vous renseigner avec compétence et professionnalisme.
N'hésitez pas à faire appel à notre équipe, elle se fera un plaisir de vous répondre !

Présentation

 

AMAEL propose depuis 2012 des activités thérapeutiques, pédagogiques et récréatives assistées par l’animal.

 

Elle s’adresse en particulier aux personnes en situation de fragilité ou de handicap et peut intervenir auprès de tout public.

 

Sa mission est de solliciter les capacités physiques, cognitives, affectives et sociales de l’individu.

 

AMAEL intervennait en Indre-et-Loire (37) depuis sa création, et propose à présent ses services en Charente (16).

 

 

 

La médiation animale

 

L’Institut de Zoothérapie du Québec, en 1988, donne une définition de la zoothérapie ou plus communément appelée médiation animale en France :

 

“Activité qui s’exerce, sous forme individuelle ou en groupe, à l’aide d’un animal familier, soigneusement sélectionné et entraîné, introduit par un intervenant qualifié dans l’environnement immédiat d’une personne chez qui l’on cherche à susciter des réactions visant à maintenir ou à améliorer son potentiel cognitif, physique, psychosocial ou affectif.“

 

C’est une méthode clinique qui cherche à favoriser les liens naturels entre l’homme et l’animal, à des fins préventives et thérapeutiques.

 

Parmi les études les plus connues menées en zoothérapie, il y a celle de Boris Levinson, en 1950, où il décrit le rôle thérapeutique complémentaire de l’animal durant les séances de thérapie à la suite de l'expérience suivante : son chien présent un jour par hasard dans son cabinet, alors qu'il recevait en consultation un enfant autiste et ses parents, profita qu'il était occupé à parler avec les parents du petit garçon pour venir jouer avec lui. Une interaction naquit doucement à la surprise de tous. A la fin de la séance, l'enfant autiste parla pour la première fois, demandant à revenir voir le "Dr Jingles" qui, disait-il était "vraiment un drôle de médecin".

 


 

Vous souhaitez en savoir plus sur notre gamme de services ? Consultez nos activités.

Faites connaissance avec notre équipe.

Nous sommes à votre disposition pour toute demande ou question. N'hésitez pas à nous contacter !